AccueilLa ripisylve

La ripisylve

La ripisylveLa ripisylveLa ripisylve
 
 

Comme l'indique l'étymologie de son nom, la ripisylve est un espace boisé sur les rives d'un cours d'eau (du latin ripa "rive" et sylva "forêt"). Cet espace n'excède guère 25 à 30 mètres de largeur, au-delà on parle de forêt alluviale (C'est un milieu naturel où la flore se développe sur les dépôts sédimentaires (bancs plus ou moins élevés de graviers grossiers, galets,...)) . C'est assez typique dans le parc, si vous empruntez le chemin de halage, vous noterez la présence similaire de part et d'autre des mêmes essences d'arbres, notamment des saules et des peupliers. Seule la partie entre le fleuve et le chemin est considérée comme ripisylve, car sujette aux fluctuations du niveau du Rhône et la partie côté parc est inondable seulement en cas de fortes 

crues donc forêt alluviale (C'est un milieu naturel où la flore se développe sur les dépôts sédimentaires (bancs plus ou moins élevés de graviers grossiers, galets,...)) .
C'est   un habitat souvent très riche en biodiversité, très propice à grand nombre d'insectes, mais aussi de reptiles, d'oiseaux, de poissons et de crustacés. Avec un peu d'observation, vous trouverez le jardin du castor (lieu de nourrissage) et ces fameux "crayons", on peut dire que le castor est inféodé (Attacher, donner à une partie. Pour une plante elle peut être inféodée à un milieu, un insecte inféodé à une espèce végétale…) à la ripisylve. Autre résident célèbre, le martin-pêcheur, que vous pourrez, avec un peu de chance, apercevoir.
Le terme de corridor écologique prend toute sa signification dans ce lieu, c'est un véritable couloir que créent la forêt et le fleuve.

Publié le : 05/05/2011 16:32

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page