AccueilAegosome (Aegosoma scabricornis (Scopoli, 1763))

Aegosome (Aegosoma scabricornis (Scopoli, 1763))

Aegosome
 
 

Il s'agit d'un des plus grands longicornes de notre faune puisqu'il atteint, antennes non comprises 5 cm de long. De moeurs crépusculaires et nocturnes, on peut rencontrer l'adulte les soirs de juillet et août sur le tronc des vieux arbres qui ont hébergé les larves, en particulier les peupliers. Le développement larvaire dure trois ans durant lesquels l'insecte va consommer les parties mortes ou malades du bois tout en forant des galeries

sinueuses du diamètre d'un pouce.
Cette espèce ne fréquente que les arbres malades ou morts, de préférence encore sur pied. La femelle est facilement reconnaissable à l'ovipositeur (Organe allongé des insectes femelles, situé à l'extrémité de leur abdomen, et qui leur permet de déposer leurs œufs.) (organe de ponte) non rétractile qui dépasse du bout de son abdomen. L'insecte en déclin dans une grande partie de l'Europe se rencontre encore couramment à la Feyssine où il se reproduit dans les peupliers âgés.

Publié le : 28/04/2011 15:19

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page