AccueilLucane cerf-volant (Lucanus cervus (Linnaeus, 1758))

Lucane cerf-volant (Lucanus cervus (Linnaeus, 1758))

Lucane cerf-volantLucane cerf-volantLucane cerf-volantLucane cerf-volantLucane cerf-volantLucane cerf-volant
 

Le plus grand Coléoptère d'Europe, certains mâles atteignent les 10 cm, doit son nom à la faculté qu'il a de se déplacer en vol, les mandibules souvent écartées, semblables à des bois de cerf miniature. Diverses croyances entourent cette espèce que l'on croyait autrefois capable d'incendier les chaumières. Il n'en est rien bien entendu et cet insecte, tout aussi impressionnant qu'il soit est tout à fait inoffensif. La femelle pond dans les vieilles souches d'arbres feuillus, au contact du bois mort et du sol.
Les larves dites saproxylophages, vont consommer

le bois mort sans s'y enfoncer réellement, durant 4 à 5 ans, avant de se nymphoser dans le sol. Les lucanes adultes sont observables de mai à août, les soirées chaudes lors des essaimages ou tôt le matin sur les chemins. Protégée dans de nombreux pays d'Europe, cette espèce paye un lourd tribu au dessouchage et nettoyage des sous-bois des forêts exploitées. A la Feyssine, le lucane se reproduit dans les parties mortes des racines des vieux saules et peupliers et c'est en juin qu'on a le plus de chances de l'observer.

Publié le : 05/05/2011 16:32

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page