AccueilLa fauvette à tête noire

La fauvette à tête noire

Qu’il est agréable de l’entendre en début de saison ! La fauvette à tête noire possède un chant harmonieux et puissant. C’est d’abord par le chant qu’on détecte sa présence. Avec le retour d’Afrique début avril, elle s’installe dans ses quartiers. Les premiers jours, le chant est loin d’être parfait mais en peu de temps la musique est retrouvée. Pas de temps à perdre, il faut faire savoir à toutes les femelles, que moi, mâle, j’ai trouvé un secteur favorable pour élever une nichée, voire plus si la saison s’y prête.
Monsieur fauvette à tête noire s’identifie grâce à son béret noir bien marqué qui tranche avec son plumage brun camouflage. Tout attentionné à chanter à la cantonade du soir au matin (quand est-ce qu’il mange ?), on peut arriver à le distinguer parmi les plus hautes feuilles au sommet d’un arbuste. Madame, bien plus discrète, possède aussi une petite calotte mais brune, et de ce fait plus difficile à repérer.

Méfions-nous ! Il existe plusieurs espèces de fauvette vivant dans des milieux assez similaires et aux chants pas toujours faciles à identifier telle la fauvette des jardins, la fauvette grisette pour les plus courantes.
La fauvette à tête noire est un oiseau commun dans le bocage avec des effectifs confortables. Il est plus rare en ville où ses milieux de prédilection, les fourrés denses, sont rares.
Elle se nourrira d’insectes pendant toute la saison. Quand ceux-ci commencent à se faire rares et que les jeunes sont autonomes, les adultes prendront le chemin de leurs quartiers d’hiver, rapidement suivis par les jeunes de l’année. Un voyage de plusieurs milliers de kilomètres à faire deux fois l’an.
Si vous observez quand même une fauvette à tête noire en hiver, c'est qu'elle vient de plus au nord (Scandinavie ...) et que pour cette fauvette nordiste, la Feyssine constitue un site d'hivernage au climat plus clément.

Publié le : 16/06/2011 15:38

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page