AccueilLe Rossignol

Le Rossignol

Le Rossignol

Si pour beaucoup, le Rossignol philomèle incarne l’artiste de la nature, au chant puissant et varié, nous oublions les talents migrateurs de ce dernier qui parcourt chaque année plusieurs milliers de kilomètres depuis l'Afrique subsaharienne jusqu'au continent Eurasiatique. Dans les traditions populaires, le rossignol annonce le printemps : il arrive dans nos contrées en avril et les mâles chantent jour et nuit pour attirer une femelle reproductrice.
L'espèce est très présente dans le parc de la Feyssine qui lui procure de nombreux buissons et 

haies denses où il peut chasser des insectes de petites tailles (coléoptères, diptères, chenilles et diverses larves) et construire son nid à l'abri des regards. En effet, si son chant est très sonore, le Rossignol est très difficilement observable. Ceux qui l'ont vu vous diront qu'il s'agit d'un oiseau fin au plumage brun, légèrement plus grand que le rouge-gorge.
La femelle couve les quatre ou cinq œufs brun-ôlivâtre, et les parents nourrissent tous deux les jeunes pendant onze à douze jours.

Publié le : 05/05/2011 16:32

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page