AccueilTrois pics

En raison des nombreux arbres qui le composent, le Parc de la Feyssine est fréquenté par trois espèces de pics, oiseaux au bec robuste accrochés aux troncs par des pattes courtes possédant chacune deux doigts en avant et deux doigts en arrière. Ils nichent tous dans des cavités d’arbres qu’ils creusent eux mêmes et qu’ils réutilisent parfois plusieurs années : c'est la loge (servant par la suite à d'autres espèces cavernicoles). La loge est fabriquée par des martèlements de 1 à 3 secondes, chaque martèlement comprenant un grand nombre de coups de bec, ce qui suppose une très grande force physique ...

Le martèlement ne sert pas seulement à creuser le  nid, il sert aussi à délimiter le territoire des Pics et dans leur chasse d'insectes.
Le Pic vert ou Pivert préfère chasser les fourmis et les larves du sol. Les deux autres espèces au plumage noir tacheté de blanc, le Pic épeiche et son modèle réduit, le Pic épeichette, quittent rarement les troncs qui leurs fournissent de nombreuses larves d'insectes du bois capturés grâce à une longue langue visqueuse.
Lorsqu'ils s'envolent, les pics ont la caractéristique de suivre une trajectoire ondulée qui leur est propre.

Publié le : 27/06/2011 10:35

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page