AccueilLa vie du ParcGestion du parc L'histoire du parc

150 ans d'histoire ont façonné le parc de la Feyssine !

Le parc

Né il y a un siècle et demi suite à la construction d’une digue sur le Rhône, le site de la Feyssine a été exploité pour le captage des eaux et a permis d'alimenter l'agglomération lyonnaise en eau potable pendant plus de 90 ans. Devenu un parc naturel urbain en 2002, il permet aujourd'hui de préserver l'intérêt paysager offert par la forêt alluviale (C'est un milieu naturel où la flore se développe sur les dépôts sédimentaires (bancs plus ou moins élevés de graviers grossiers, galets,...)) et les berges du Rhône et héberge une biodiversité animale et végétale d’exception.

Les dates à retenir :

1860 :
De tout temps, le Rhône a divagué hors de son lit, créant ainsi une multitude de lônes en inondant la plaine des Brotteaux. En 1860, l'urbanisation de la rive gauche du Rhône commence avec la construction d'une digue et l'aménagement du parc de la Tête d'or à Lyon. Le site de la Feyssine est ainsi créé par défaut, à l'extérieur de la digue.
Voir aussi la fiche "Histoire du Rhône"
 
1887 :
Le site devient la zone de captage d'eau principale de l'agglomération lyonnaise. Il permettra d’alimenter l’agglomération lyonnaise en eau potable pendant 90 ans. 
 

1976 : La baisse du niveau des eaux implique un déplacement de la zone de captage à Crépieux-Charmy. Le captage est définitivement arrêté sur le site de la Feyssine.
Le site est laissé à l'abandon et de nouveaux milieux naturels se développent.

Il reste aujourd'hui au parc de la Feyssine des traces de cette activité de captage avec les puits désaffectés.

1999-2002 : En 1999, la Ville décide d'aménager le site de la Feyssine et sa forêt alluviale (C'est un milieu naturel où la flore se développe sur les dépôts sédimentaires (bancs plus ou moins élevés de graviers grossiers, galets,...)) en "parc naturel urbain". Le Grand Lyon réaménage le boulevard sur digue ( boulevard L.Bonnevay, ex-périphérique lyonnais en boulevard urbain franchissable limité à 50 Km/h) et amène le tramway (ligne T1 terminus). Toutes les conditions d’une mutation du site de La Feyssine sont alors en place. Les travaux commencent en 2000 et se termineront deux ans plus tard. 

2002 : Inauguration du parc de la Feyssine. Le futur parc s’affiche dans la continuité des autres grands parcs de la rive gauche du Rhône :le parc historique de la Tête d’Or (frères Bühler 1864), le parc de Gerland (Michel Corajoud 2000) et le parc de la Cité Internationale (Michel Corajoud, Renzo Piano 2000). Il constitue alors le chaînon manquant de ce paysage alluvial urbain.


2008 : Après Paris et Lille, le parc obtient le label EVE (Espaces verts ecologiques urbains). Délivré par l'organisme de certification ECOCERT, ce label récompense la Ville pour ses bonnes pratiques dans la gestion  du parc de la Feyssine : traitement et protection des eaux, des sols et de l’air par le choix des produits utilisés, absence d’herbicides et de produits phytosanitaires de synthèse, utilisation d’engrais d’origine naturelle, compostage des déchets, respect de la biodiversité animale et végétale…
 

Imprimer la page