Accueille saule

le saule

Le sauleLe saule

Arbre à feuilles caduques, alternes, ovales ou lancéolées. Le saule est dioïque (Se dit d'une espèce dont les fleurs unisexuées males ou femelles sont portés par des pieds différents (ex: le houx, les saules…)) , les fleurs mâles ou femelles, formées par des chatons (Nom donné à la fleur de certaines espèces végétales (ex: saule, bouleau, noisetier…)) dressés, sont portées par des pieds différents. Seuls les chatons (Nom donné à la fleur de certaines espèces végétales (ex: saule, bouleau, noisetier…)) femelles donneront des graines.
Le genre Salix compte environ 350 espèces réparties en arbres, arbustes ou arbrisseaux.
Sa répartition géographique concerne principalement  l'hémisphère nord, les régions tempérées et humides.
Comme le peuplier, on le classe dans les bois tendres, surtout utilisés en vannerie pour leurs rameaux flexibles. Le saule fut aussi réputé pour son écorce curative, dont fut extraite la salicyline d’où dérive l'acide salicylique pour fabriquer l'acide acétysalicylque ou aspirine.
Dans le parc vous trouverez les espèces suivantes :
Le saule blanc Salix alba, c'est le plus grand de tous les saules et aussi le plus pérenne, entre 80 et 120 ans, ce qui reste faible pour un arbre. Principalement présent en bord de rivières, on peut aussi le retrouver planté en alignement, c'est une saulée, ou encore sous forme de têtard pour la récolte de l'osier. Il fait aussi le régal des castors.

Le saule marsault Salix caprea, arbre plus petit (10 à 12 m) et dont la longévité excède  rarement les 60 ans. Le saule marsault se rencontre peu dans son espèce type, car très souvent hybridé avec le saule cendré (S. cinerea) qui est un arbuste.
Le saule cendré Salix cinerea, c'est un arbuste (5 à 6 m), très commun en France, appelé aussi saule gris, il doit son nom à ses jeunes rameaux gris et veloutés et au revers de ses feuilles gris ou bleu gris.
Le saule drapé Salix incana, est un arbuste, parfois utilisé en ornement sous le nom erroné de S. rosmarinifolia.
Le saule Pourpre Salix pupurea, appelé aussi osier rouge ou osier franc, ses rameaux très facilement fendus sont particulièrement appréciés en vannerie.
Le saule des vanniers Salixviminalis, l'espèce la plus cultivée pour la vannerie, est un grand arbrisseau ou parfois un arbre pouvant atteindre 10 m. Suivant la couleur de ses rameaux, il pourra être aussi nommé osier blanc, osier vert et osier noir.

Publié le : 27/06/2011 10:36

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page