AccueilRonce commune (Rubus fruticosus)

Ronce commune (Rubus fruticosus)

Ronce communeRonce communeRonce commune
 
 

Il existe plusieurs espèces de ronces mais celle-ci est la plus commune. Elle compose beaucoup de haies en milieu bocager les rendant infranchissables de par ses épines redoutables. Avec le framboisier, les ronces font partie des rosacées.
Elle est présente sur toute la France, un peu moins en zone méditerranéenne. Elle n’existerait pas qu’il faudrait l’inventer. Il existe une variété horticole sans épine ! Bien plus tranquille pour cueillir les fruits.
Avant le fruit, la fleur. Elle est très attirante pour les insectes qui viennent s’y restaurer de pollen. Les papillons ne sont pas les derniers. Le nacré de la ronce en est un fidèle mais ça se bouscule en pleine floraison. Quel est le randonneur qui n’a pas glané quelques fruits en cours de marche? Petits mais juteux. Et quelle saveur ! Sans compter les aficionados de la confiture ou gelée de mûres qui les ramassent par seaux. Ah les mains noires 
 

après la cueillette … et les doigts plein de piqûres !
Elle pousse sous les bois mais à condition d’avoir du soleil, c’est une héliophile (Espèce végétale qui aime l'exposition au soleil) qui ne fructifie bien qu’à découvert. Elle peut être envahissante. Elle se multiplie par drageonnage et se marcotte très bien toute seule. C’est une horreur pour le jardinier qui veut s’en débarrasser, ses racines s’enfonçant profondément dans le sol.
Bien sûr les anciens avaient découvert des avantages aux feuilles et aux jeunes pousses pour leurs valeurs astringentes, toniques, diurétiques et dépuratives.
Enfin, les chevreuils, alors qu’il n’y a plus d'herbe en hiver, apprécient volontiers des feuilles de ronces qui ne gèlent pas et qui sont marcescentes (Se dit des feuilles restant attachées aux branches tout l'hiver et ne tombant qu'au printemps (ex le chêne, la charmille…)) . Ces dernières années de canicule, alors que l’herbe est brûlée par le soleil, les bovins n’ont pas hésité non plus à s’en nourrir malgré les épines.

Publié le : 05/05/2011 16:33

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page