AccueilLentille d?eau

Lentille d’eau

Lentille d'eauLentille d'eauLentille d'eau
 
 

Les lentilles d’eau peuvent couvrir des plans d’eau stagnante, mares ou étangs, en totalité. Elles s’installent aussi sur le bord des cours d’eau lent ou à l’abri des courants. A l’échelle de la plante, on est dans le monde du petit, guère plus du centimètre mais plutôt entre 2 et 5 mm. Et pourtant, en se multipliant, les lentilles peuvent couvrir d’assez grandes surfaces.
Les lentilles fleurissent, comme toute les plantes supérieures, entre mai et juillet. La floraison est difficile à observer au vu de la taille des fleurs minuscules pourtant pourvues d’une ou deux étamines jaunes.
Elles se multiplient d’autant plus que l’eau est chargée en nitrates comme dans les mares où le bétail s’abreuve et laisse ses déjections au passage. Les eaux de ruissellement de grandes cultures apportent aussi quantité d’engrais dans les milieux humides.

Il existe plusieurs espèces de lentilles d’eau, environ une vingtaine. Les plus courantes sont la lentille d’eau trilobée (Feuille comportant 3 lobes (ex le trèfle)) (Lemna trisulca) et la petite lentille d’eau (Lemna minor). La fronde (sorte de feuille) verte et visible est flottante ou submergée selon les espèces. Directement du dessous part une ou plusieurs racines pour alimenter la plante qui puise sa nourriture dans l’eau.
La couche de lentilles peut atteindre quelques centimètres et prive de lumière le milieu aquatique, le rendant pauvre et inintéressant pour nombre d’espèces aquatiques. En fin de saison, les lentilles fanent et coulent. Cette couche organique participe à la stérilisation des fonds en consommant l’oxygène de l’eau.
Toutefois, quand la surface n’est pas totalement couverte, les amphibiens, grenouilles, crapauds, tritons élisent domicile parmi les lentilles où il est très difficile de les repérer. Ils sont ainsi à l’abri des prédateurs.

Publié le : 05/05/2011 16:33

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page