AccueilLes espèces végétales invasives

Les espèces végétales invasives

Les espèces végétales invasivesLes espèces végétales invasives
 
 

Les espèces végétales invasives sur le territoire français ont fait l'objet d'études et d'observation qui nous permettent aujourd'hui d'établir des listes assez précises, avec des recommandations adéquates à chaque espèce et en fonction de la région. Toutes ces plantes n'ont pas le même caractère invasif, selon que l'on se trouve en Bretagne ou sur le pourtour méditerranéen.

Historique
Le développement des espèces indésirables et invasives est le fait de l'homme, introductions liées aux botanistes, puis aux jardineries et animaleries, relâchés ?? volontaires (pêche, aquaculture, ornement, lutte biologique, libération d'un nouvel animal de compagnie) ou involontaires (corridors artificiels, dispersion de graines, déchets verts, bouleversement de milieux, dépôt de remblais).

Définition
Les espèces invasives sont des espèces exotiques envahissantes du fait de l’extraction de leur milieu d'origine, où elles sont naturellement régulées par des consommateurs ou des parasites. Hors de ce contexte, elles deviennent invasives et concurrencent totalement les espèces autochtones qui, elles, sont régulées localement.

Conséquences
Elles entraînent des modifications des paysages et des écosystèmes et peuvent être la cause de transmission de pathogène (Qui entraîne une maladie.) ou encore de pollution génétique.
Sur 100 plantes introduites, 10 vont se naturaliser et l’une d’entre elles deviendra invasive.
Le développement de ces espèces très compétitrices peut conduire à la disparition d'espèces autochtones (exemple dans le règne animal : l'écureuil de Corée qui entraîne la diminution des populations d'écureuils roux).

Elles sont la conséquence d'un déséquilibre des écosystèmes.
Il faut rappeler   que les invasions biologiques sont actuellement reconnues comme la deuxième cause de diminution de la biodiversité, la 1 ère cause étant la destruction des habitats naturels. 

Caractéristiques
Les espèces invasives végétales ont en général :

  • Une multiplication importante
  • Des parties souterraines puissantes et résistantes
  • Un mode de propagation efficace
  • Une appétence réduite pour les ravageurs et le bétail
  • Une production de toxines repoussant les autres plantes
  • Un fort potentiel de recouvrement et un enracinement profond
  • Un caractère colonisateur voire pionnier

 Classification
Nous retiendrons la classification suivante qui se décompose en trois groupes :

  • Les plantes invasives avérées
  • Les plantes invasives à surveiller
  • Les plantes à surveiller

Dans notre région, notre attention se porte plus particulièrement sur 11 espèces, deux espèces allergènes : l'ambroisie et la berce du Caucase, pour lesquelles nous préconisons l'éradication. Neuf espèces invasives: l'ailante, le robinier faux acacia, l'arbre à papillon, l'érable negundo, le raisin d'Amérique, la renouée du Japon, le séneçon du Cap et pour les plantes aquatiques la jussie à grandes fleurs et la jussie rampante, pour lesquelles nous limitons et contrôlons les populations.

Publié le : 28/04/2011 15:19

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page