AccueilL'historique du rhône

L'historique du rhône

L'historique du RhôneL'historique du RhôneL'historique du RhôneL'historique du Rhône
 

Les quarante-cinq hectares du site sont hérités de l’histoire récente, car le Rhône a de tout temps divagué dans son lit, multipliant un entrelac de lônes, ou lits mineurs, au gré des fluctuations de niveau en inondant la plaine des Brotteaux.
L’urbanisation de cette rive gauche du Rhône a été réalisée vers 1860, grâce à la construction d’une digue et à la création du parc de la Tête d’Or, qui ont respectivement permis de protéger et de drainer ces nouveaux quartiers contre les eaux.
Le site de la Feyssine était ainsi créé par défaut, à l’extérieur de la digue.

De fait, depuis 150 ans de nombreuses variations de formes, d’usages, de nombreuses inondations ont façonné cet espace sur la base d’un rapport à l’eau très étroit.
Ce n'est qu'en 1896 que le projet de création de puits avec des forages voit le jour. Ces puits alimentaient par siphonage la station de pompage située boulevard Stalingrad, qui est aujourd'hui le Transbordeur. La capacité maximum de captage sera de 215 millions de litres par jour. L'ensemble fonctionnera jusqu'en 1976. A partir de ce moment le site sera plus ou moins délaissé, avant que ne débutent les travaux du parc en 2000.

Publié le : 05/05/2011 16:35

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page