AccueilLe diapason en herbe

Le diapason en herbe

Le diapason en herbeLe diapason en herbeLe diapason en herbe
 
 

C'est un témoin de l’exploitation industrielle de la nappe, à l'époque où la Feyssine était le champ captant (Territoire regroupant un ou plusieurs ouvrages captant de l'eau potable) des eaux de l'agglomération lyonnaise. Dans les périodes où la nappe phréatique était trop basse, ces "canaux étaient remplis d'eau pompée dans le Rhône, cette dernière s'infiltrait lentement et était en même temps filtrée et réalimentait ainsi la nappe.  Le diapason représente une véritable ligne fossile dans le parc. Il porte ce nom tout simplement parce que les deux branches se 

réunissant formaient l'image d'un diapason.
L’observation montre que les parties actuellement remblayées du grand diapason portent des prairies, couloirs de verdure et de lumière dans le boisement. Afin de maintenir cet aspect de couloir ou coulée verte, des tontes régulières sont effectuées sur le fond du diapason, ces buttes sont fauchées uniquement à l'automne. C'est sans aucun doute le lieu le plus calme du parc.

Publié le : 05/05/2011 16:31

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page