AccueilLe Rhône

Le Rhône

Le RhôneLe RhôneLe RhôneLe RhôneLe RhôneLe Rhône
 
 

Entre -10 et -5 millions d’années, le Rhône naît.
Le cours d’eau prend sa source en Suisse pour traverser   la France et se jeter dans la mer Méditerranée, parcours  de 812 kilomètres.
Son débit moyen est de 1700 m3/s, mais peut atteindre 13000 m3/s lors de crues, comme celle de 2003 dans le sud de la France. Le fleuve est considéré en crue à partir de 5000 m3/s.
Depuis la préhistoire, il est occupé par l’homme et est un axe de communication important, comme pour les Romains qui s’en servirent de voie de développement commercial.
Le Rhône possède une biodiversité importante, avec des espèces protégées, autant d’un point de vue faunistique avec le castor (Castor fiber), le flamant rose (Phoenicopterus ruber), que floristique avec plusieurs plantes rares, mais aussi des plantes plus communes typiques de la forêt

alluviale comme le saule (Salix), le peuplier (Populus) ou le frêne (Fraxinus).
Le fleuve est aussi composé de plusieurs îles, îlots, bancs de sables et lônes (bras secondaire du fleuve plus ou moins connecté avec les eaux courantes du fleuve, typique du Rhône) constituant des lieux à la richesse écologique très importante.
Mais cette biodiversité est fragile, et menacée par les pollutions (matières organiques, micropolluants) ou les aménagements humains (barrage, court-circuitage du fleuve par des canaux).
Cependant, le Rhône reste un fleuve dangereux, et malgré les aménagements,, des crues destructrices (2003 dans le sud, au niveau d’Arles) nous rappellent que la nature reste la plus forte.

Publié le : 05/05/2011 16:35

Ils ont commenté cet article

Il n'y a pas de réaction.

Imprimer la page

Réagissez à l'article

Vous devez être connecté, pour poster un commentaire. Cliquez ici
Imprimer la page